[CDA] armée Blood Axes

dimanche 31 janvier 2016

Interlude sessions 3-4 L5a : Débarquement à Kyuden Gotei, vers la fête des crevettes



Le groupe de trois samourais arriva à Kyuden Gotei à la fin de l’hiver à bord d’un bokune Totori. Il faisait déjà lourd et humide en cette période dans l’archipel du clan de la mante, la saison des typhons s’annonçait déjà pour les semaines à venir. La ville était une véritable fourmilière, les docks et le souk grouillaient de Gaijin et d’heimin qui proposaient sur leurs étales épices, poissons et produits exotiques.  Le groupe, après avoir fait connaissance des lieux, finit par se diriger vers le temple de bishamonten sur les hauteurs de la ville, et rencontra là bas un moine d’un certain âge :  Buletoshi. Le groupe pris le risque d’expliquer  leurs aventures et la souillure d’Atika à Buletoshi, ce dernier étant d’une profonde compassion sur leurs problèmes décida de les aider dans leur quête. Buletoshi retrouva dans les archives de l’ordre la trace du passage  d’un jeune moine venu dans l’archipel Yoritimo 30 ans auparavant, qui avait eu pour projet de fonder un monastère sur l’île du levant. Cette île était  à 1 heure de navigation à l’est de Kyuden Gotei. Cette description correspondait parfaitement à la description de Chichibadi, et les trois samourais, accompagnés du moine Buletoshi prirent la décision de prendre la mer vers l’île du levant.
L’île du levant était en pleine effervescence à cette époque. En effet, cette île était connue dans tout l’empire pour sa célèbre fête des crevettes.  A la fin de l’hiver, avant la saison des typhons, un étrange phénomène se déroulait dans cet endroit : pendant une quinzaine de jours, des crevettes argentées venaient par centaines de milliers dans la baie du village des crevettes, où elles étaient alors source de festins et de réjouissances pour des centaines de touristes. Ce fut dans ce contexte festif  et tropical que les aventuriers débarquèrent sur l’île du levant.
Ils furent reçus au bureau des arrivants, car par mesure de sécurité chaque arrivant sur l’île devait se déclarer aux douanes du seigneur local. Le soir même, ils furent contactés par un jeune samouraï du clan de la Grue : Daidoji Bayuka. Ce dernier avait eu connaissance de leur présence au bureau des douanes.
Daidoji Bayuka connaissait bien Asahina ryo, ils se rencontrèrent plusieurs fois lors de leur jeunesse sur les terres du clan de la grue et Bayuka voulait présenter ses doléances à Ryo pour la mort de son oncle Asahina yomena.  Bayuka expliqua aux aventuriers qu’il était en mission sur l’île du levant comme compagnon de route d’un Yoriki impérial (magistrat d’émeraude) : Miya tahito. D’ailleurs, ce dernier désirait ardemment rencontrer le groupe au regard de leur réputation après  l’affaire de Kyuden doji…..

 Afficher l'image d'origine

samedi 30 janvier 2016

Bataille de Kohima, Birmanie 1944


Cette Bataille eu lieu d'avril à juin 1944, sur la principale voie d'accès de l'Inde vers la Birmanie. Les Japonais lancèrent une offensive sur ce point (dans le cadre général de l'opération U-go) sa prise aurait couper les voies de ravitaillement des armées britanniques et prévenu de nouvelles offensives des chindits & gurkhas vers les positions niponnes en Birmanie. 
La 161ème brigade indienne teint bon, et l'arrivée d'une brigade chindit en juin permit aux britanniques de lancer une contre offensive et de repousser la 31ème division de Kotoku Sako. 

Quelques photos d'une partie de bolt action ayant pour thème cette bataille. Des troupes UK tiennent une ligne de défense et font face à offensive des troupes impériales. 




















samedi 23 janvier 2016

Projet Mont Badon

 Voici deux bandes, format SAGA. L'une de romains tardifs ou britto-romains, emmenée par Ambrosius Aurélanius, l'autre d'envahisseurs saxons sous les ordres de Cerdic du Wessex.

Ces bandes seront parfaites pour un thème invasion de la Bretagne au Ve siècle, et pourquoi pas une table bataille du mont Badon... Un jour peut -être !

 Afficher l'image d'origine

 Les romains d'Ambrosius Aurelianus 

 

 
 
 



Les saxons de Cerdic 
 
 
 
 
 
 



Les décors en résine  que l'on aperçoit en fond sont issus de la gamme Gauthey miniatures.


http://www.sarahwoodbury.com/wp-content/uploads/2011/03/Map-of-Saxon-Invasions-after-500-AD1.jpghttp://www.sarahwoodbury.com/wp-content/uploads/2011/03/Map-of-Saxon-Invasions-after-500-AD1.jpg
http://www.sarahwoodbury.com/wp-content/uploads/2011/03/Map-of-Saxon-Invasions-after-500-AD1.jpg

mardi 19 janvier 2016

Across a deadly Field de John Hill

LA règle pour jouer guerre de sécession à mon goût. 
J. Hill était déjà connu pour sa précédente règle sur la période, Johnny Reb. Cette période m'a toujours passionné, mais c'est vraiment avec la découverte de JR III il y a quelques années grâce à des copains que je suis tombé fan de la guerre de sécession en wargame. 
Across a deadly field (ADF) permet de jouer à l'échelle régimentaire. Le format d'une division par joueur est parfait, ce qui offre la possibilité  de jouer de gros effectifs (réduction 1/60 normalement), idéal pour des reconstitutions historiques en multi-joueurs. La règle est plus fluide (simple) que sa prédécesseur, mais toute la saveur d'un wargame historique est là. 
Les grandes lignes du jeu : Rayon de commandement à respecter pour une efficacité opérationnelle, système de joueur actif/ réaction du joueur passif, l'usure des troupes se fait surtout au moral des unités plus qu'à l'attrition proprement parlée.

Deux suppléments sont sortis, l'un couvrant le front est, l'autre l'ouest avec ordres de bataille, scénarios et cartes historiques. Malheureusement ce sera l'oeuvre posthume  de J. Hill, mais tout est là..!
Afficher l'image d'origine 

Nous avons décidé de nous investir vraiment dans ce jeu, j'essaierai de publier l'aide de jeu en français sur laquelle nous travaillons avec un pote. En attendant quelques photos des yankees & reb !