[CDA] armée Blood Axes

dimanche 5 juin 2016

scottish corridor : première partie

La première partie jouée est l'attaque de Frey à l'est sur Bas du Mouen.



Les troupes allemandes sont des SS-panzer grenadiers (amalgame de troupes issues des divisions SS Leibstandarte & Der Fürher), classées supérieurs réguliers. Les écossais sont considérés réguliers simples.
Le joueur allemand (Boulet) a le support de 16 points sur cette première partie, le joueur UK (moi-même) n'a le droit qu'à 6 points de supports.

L'offensive allemande est irrésistible pour les tommies, les écossais subissent de lourdes pertes, et sont obligés de reculer face à une offensive rondement menée par le joueur allemand.

Victoire sans conteste de Frey



Suite à cette victoire allemande, voici le tableau de campagne :



Quelques explications concernant ce tableau s'imposent. La première ligne représente le moral des troupes (men's opinions). CO officer représente l'avis du haut commandement sur les capacités de l'officier opérationnel, c'est à dire du joueur (lieutenant ou capitaine en charge du peloton ou compagnie). Leader's outlook reflète l'état d'esprit de l'officier.  L'initiative (la possibilité de prendre l'offensive) est toujours aux allemands suite à cette première victoire.
Le joueur UK pourra utiliser une fois dans la campagne la possibilité d'une contre attaque avec une force issue de la division légère écossaise (20 points de supports, bonus light inf).

Les allemands comptent leurs pertes durant la campagne, n'ayant pas de renforts possibles. Les écossais ne comptent pas leurs pertes, mais le moral peut les forcer à se replier au delà de l'Odon. Les allemands doivent  conserver  chaque point de la campagne (1 à 6) pour opérer la réunion des deux forces sur une table, ce qui entrainera le repli des troupes écossaises.



Scottish corridor : campagne chain of command





Après plusieurs parties de chain of command, nous avons décidé avec Boulet de jouer une campagne proposée par l’auteur de cette excellente règle Richard Clarke.  Plusieurs suppléments sont déjà disponibles, notre attention s’est portée en Juin 44 en Normandie, sur la route de Caen. 
 
L’opération Epsom est une offensive britannique qui se déroula entre le 26 et le 30 juin 1944 au cours de la bataille de Normandie. Le but de ces manœuvres était de reprendre la ville de Caen.
L'opération Epsom fut lancée aux premières lueurs du 26, par des unités de la division écossaise progressant derrière des tirs de barrage d'artillerie Un soutien supplémentaire de l'aviation était  initialement prévu, mais de mauvaises conditions météorologiques forcèrent son annulation.  La couverture aérienne resta donc  faible pendant une grande partie de l'opération. Appuyée par la 31ème brigade blindée, la division d'infanterie fit des progrès réguliers et, à la fin de la première journée, dépassa largement la première ligne allemande défendue notamment par des éléments de la 12ème SS panzer division Hitlerjugend. 

Le 27 juin, L'opération Epsom fut relancée par le 10e bataillon d'infanterie légère Highland de la 227e brigade d'infanterie (Highland). Soutenu par des Churchill, le bataillon tenta de prendre le point de passage sur l'Odon à Gavrus. Les Highlanders se retrouvèrent immédiatement confrontés à la féroce opposition d'éléments de la 12e SS panzer division et furent incapables d’aller au-delà. En parallèle, les Argyll & Sutherland Highlanders réussirent à capturer le pont de Tourmauville et établir ainsi une tête de pont sur l’Odon, le corridor écossais. 

Les allemands contre-attaquèrent violement durant les deux jours suivants, avec l’appui d’éléments disparate pris à des divisions de la Heer ou de waffen SS, regroupés sous le commandement de la 12ème SS panzer division.

 Face à ces puissantes contre-attaques allemandes, certaines des positions britanniques furent abandonnées le 30 juin, poussant le commandement britannique à mettre fin à cette opération, le pont de Gavrus étant délaissé dans l'après-midi, les défenseurs écossais se replièrent au-delà de l'Odon.  Caen fut  finalement prise aux allemands le 09 juillet. 


La campagne jouée représente les contre-offensives allemandes à partir du 28 juin sur une ligne Grainville sur Odon à l'ouest et Bas de Mouen à l'est. A l'ouest, le Kampfgruppe Weidinger mène l'attaque à l'ouest, tandis qu'à l'est les troupes du Kampfgruppe Frey forcent le corridor écossais. L'issue historique est le repli des alliés, qu'en sera t'il après plusieurs parties de chain of command...?