[CDA] armée Blood Axes

mercredi 17 août 2016

scottish corridor : sixième et dernière partie !



Les britanniques choisissent de se replier sur le village de Colleville, laissant les forces de Frey s’avancer jusqu’à leur objectif ultime de la campagne. Ce choix permet aux anglais d’aligner 20 points de support, tout comme les allemands contrairement aux autres scénarios où le rapport de force est de 20 points pour 6. Le scénario joué est donc "capturing Colleville".
 
  Les anglais utilisent ces supports avec 2 sherman M4, 1 firefly et une jeep pour le senior officer, ce qui permet de commander les chars par radio. Le défi pour les britanniques est de repousser les allemands sans engager l’infanterie, car le moral des troupes est au plus bas, encore quelques pertes et la campagne est perdue.

Le joueur allemand choisit de dépenser ses points avec un tigre, un panzer IV et une équipe de lance flamme. Son objectif est d’aller capturer l’objectif situé dans la zone de déploiement adverse.
La partie commence par des duels de tir entre le firefly et le tigre sur l’axe routier qui traverse la table. Le tigre dégaine en premier et rate, le firefly répond et l’endommage. L’échange durera 2 ou 3 phases, et vit le tigre prendre feu le long du bocage, et le firefly partir avec un canon endommagé (mais qui peut tout de même continuer à tirer). L’infanterie allemande choisit de passer massivement par le verger au sud, avec l’appui du PZIV, se massant à la limite de visibilité des anglais. Les sherman viennent contrer cette offensive. Malheureusement pour les britanniques, les quelques pertes subies par l’infanterie furent converties en blessure de l’officier, et ce qui entraîna systématiquement des pertes de moral de 1 ou 2! Les phases s’enchaînent, et très rapidement le joueur UK n’utilise plus que 4 et 3 dés pour commander ses troupes. Le mouvement tournant allemand est particulièrement efficace et s’appuie sur le batiment sud et le verger. La force moral des anglais finit par être réduite à 0, celles des allemands est à 3, il était temps, les sherman furent également très efficaces !

Victoire allemande pour la campagne, Frey et Weidinger ont réussi à faire la jonction, le corridor écossais ne sera pas sauvé, l’issu de la campagne est la même que celle de 44....






3 commentaires:

  1. Bravo à l'allemand, qui a fait une belle campagne. L'anglais quand il est pas en rouge est beaucoup moins fort ;-)

    RépondreSupprimer
  2. Une prochaine campagne en préparation ?

    RépondreSupprimer
  3. Pas pour le moment, mais le système est très bon... A refaire !

    RépondreSupprimer